Papon est mort…

… grand bien nous fasse. Puisse-t’il rencontrer dans ses errances futures la longue colonne des victimes de son ambition sans scrupules. Les enfants, femmes et hommes raflés en gironde parce que nés juifs et déportés au camp de Drancy d’où ils furent livrés à la froide et bien huilée machine
Categories : Droite, Libertés, Non classé