Adieu

Ainsi l’on peut partir, dans le froid silence d’une chambre d’hôpital, la première heure de l’été, en marge d’une ile de la Méditerranée. J’imagine et j’espère qu’en ces derniers instants où ton corps et ton cœur fatigués rendaient les armes, dans le flou peuplé d’ombres qui t’entourait peut-être, est parvenu
Categories : Adieu