Cyber Espace

La nappe des mots qui enserre la sphère renferme en ses replis, peut-être, une impossible vérité. Le verbe s’y télescope sans s’y trouver, et l’être ainsi désincarné acquiert soudain une insoutenable réalité. Au delà des mots jetés sans y penser, y aurait-il la longue quête de l’improbable et du merveilleux,

Rêver encore…

Rêver encore… Accepter de vivre la vie comme elle vient,dans son propre mouvement. Ne pas perdredans les chocs et les tempêtes de l’existencela capacité de s’émouvoir et de s’émerveiller… Ne pas avoir peur d’aimer…c’est notre dernière liberté.