Sur la route…

Il y a une sorte de volupté à conduire de nuit sur ces routes rectilignes qui paraissent illimitées et strient la forêt des Landes de Gascogne. Les distances parcourues s’y diluent en une bouillie sans genèse et sans but. Je me souviens ému et un peu triste de ces mêmes
Categories : Elucubrations