Miss Tic

Miss Tic dont les graffitis sur les murs de Paris éclairaient le bitume, simples étoiles à la lumineuse poésie filant au rythme de nos pas, Miss Tic s’est définitivement éteinte hier..

La gauche vaincra…

Je me souviens d’un graffiti apparu sur le mur d‘une usine de marbre d’Arudy à la toute fin des années soixante-dix et devant lequel je suis passé des années durant en allant grimper sur les falaises toutes proches. Sa simplicité et sa visionnaire lucidité en étaient toutes déconcertantes aux yeux