Mathématiques

Les mathématiques sont une langue et, comme toutes les langues, elles possèdent cette beauté intrinsèque et muette , cette poésie immanente qui se déploie en périphrases improbables et ébranle le mur de nos certitudes pour reconstruire les édifices de notre raison.

Une réponse sur “Mathématiques”

  1. Limite
    Les mathématiques
    Sont aux sciences de la nature
    Ce que l’art poétique
    Est à la littérature
    Prolongement
    Rêve de l’infini
    Réalisé

    Branchesi nfinies
    Voyage hors du temps
    Dans les espaces extrapolés
    De la matière
    Mouvement figé
    De la pensée

    Statistiques
    Langage explorateur
    Des amoncellements
    Sidéraux

    Asymptotes
    Libérateurs analytiques
    Des rêves angoissants
    Où la fuite éperdue
    Se fait au ralenti

    Riemann Lobacheski Poincaré
    Héritiers de mille pas comptés
    Par des milliers d’aveugles
    Le délire mathématique
    Qui nie ses propres lois
    Ouvre les portes nouvelles
    Retrouve ses règles
    Les plus générales
    Et les plus absolues
    A l’état de remarques incidentes
    De cas particuliers

    Mathématiques Appliquées
    Levier
    Point d’appui
    Filet
    Des hommes de la balle
    Tremplin pour l’élan
    Réceptacle
    Pour les chutes sans bris

Laisser un commentaire