Lumière

Il y a parfois des journées qui semblent parfaites.
S’il ne devait rester à ma mémoire qu’une descente du Soussouéou en cet été, sans nul doute serait-ce celle de ce dimanche 22 août.

La compagnie était joyeuse, intelligente et belle, le temps de rêve et quelque chose de pesant comme un voile de brume semble ce jour là s’être déchiré en moi, laissant passer une lumière nouvelle qui chante et m’ensorcelle…

Laisser un commentaire