Echange


C’est pas forcement évident d’aimer…
D’aimer ce trajet….
Ce pilote qui navigue dans le blizzard à la recherche de la chaleur et de la douceur de l’amour…
C’est pas forcement évident de reconsidérer sa façon d’aimer…
De redonner chance à la vie, de redonner chance à l’envie…
Peut-être que c’est pas si compliqué au fond…
Il suffit d’en parler….
Et puis moi j’aime les trajets qui nous donnent le temps de réflechir…
De faire le point…
Comme si physiquement on se déplace et intellectuellement aussi…
On parcourt parfois de longues distances dans nos âmes………….

Fabien Volta

Merci pour ce post plein de richesse et de sensibilité, Fabien.

Il me donne envie de rebondir dessus et de laisser les mots s’envoler et remplir cet espace traversé hier comme une épreuve et déchiré d’un trait d’espoir comme d’un coup d’épée.

Cette route à travers Lorraine et Champagne aux innombrables cimetières de croix blanches sous un soleil de février constellé de givre était comme une régénérescence à la vie et à l’amour qui ne peuvent être riches que dans leur complexité…

Montait alors en moi une irrépressible envie de pouvoir hurler ce bonheur et cette douleur intimement mélés en un sentiment d’une profondeur insondable et inouïe face au lent moutonnement des collines à perte d’infini et dont le mol balancement donnait l’impression de recouvrir d’un lourd manteau d’oubli je ne sais quelle gigantesque contrée mythique et belle d’un amour enseveli pour les siècles à venir…

Laisser un commentaire